Le don de l’être chez Maître Eckhart. Lumières et ombres 1/3

« Du point de vue du principe, Eckhart se place au sein (in sinu) du principe et se laisse porter par lui. Il parcourt ainsi toutes les formes de l’être, sans quitter l’être ; de l’éternité, il contemple le temps ; la création est pour lui un fait d’expérience [1] ».

0) Introduction

Avec saint Bonaventure et saint Albert le Grand – et, pour ce dernier, par une filiation directe –, Maître Eckhart est l’un des médiévaux qui a le plus profondément pensée l’être et le don. Plus précisément : l’être en acte de donner. Par exemple,